Le rôle de Kévin Rivaton dans l’écotourisme

Le nom de Kévin Rivaton vous dit quelque chose ? Et pour cause, cet homme amoureux du Liban a pris à cœur son engagement pour développer un tourisme vert. Pourquoi ce pays en particulier ? Tout simplement car il y est né en 1982. Après avoir suivi ses études en France, il a travaillé durant 8 ans pour le cabinet de conseil en Tourisme Marines Voyage, puis celui d’Opodo. Il a fini par créer sa propre entreprise de consultant en ingénierie touristique et culturelle. Entre temps, il a beaucoup voyagé en vélo pour découvrir les pays de l’Amérique du Sud et du Moyen Orient.

Riche de ces expériences au plus près de la population locale, de leurs coutumes et au centre de la faune et de la flore, Kevin Rivaton a souhaité au travers de son entreprise, prodiguer ses conseils dans le milieu du tourisme. Son but est d’amener tous ces professionnels du tourisme à prendre conscience des enjeux d’un tourisme vert. Le respect de l’environnement n’est clairement pas un frein au développement de l’économie local, en lien avec le tourisme que les touristes du monde entier recherchent de plus en plus. Les visites en randonnées et les dégustations de produits locaux représentent une des possibilités pour découvrir le tourisme vert.

Quels sont les enjeux de l’écotourisme ?

nature

Si vous n’êtes pas au courant, le tourisme génère pas moins de 10% du PIB mondial. Alors certes en cette période de crise, le chiffre sera peut-être un peu en deçà, toutefois, les bénéfices sont tout de même colossaux à l’échelle mondiale. Il est donc plus facile à comprendre pourquoi de nombreux hôtels, gites et restaurants voient le jour un peu partout. Malheureusement un tourisme mal contrôlé peut avoir ds conséquences dramatiques sur l’écologie, et également sur la vie de la population locale.

En gaspillant les ressources naturelles, en polluant en jetant notamment les déchets dans la nature, en bousculant le patrimoine culturel, c’est tout un équilibre qui est rompu. Il est donc du devoir de chacun d’en prendre conscience et de consommer autrement et même durant les vacances et même proche de chez soi. Pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour réfléchir à notre impact via le tourisme. Si vous prenez le temps de découvrir un espace naturel à côté de chez vous, vous pouvez le faire avec un guide local qui connait la zone parfaitement, pour observer la faune et la flore que vous ne connaissez pas encore, et même des coutumes locales.

Vous consommerez alors différemment. Vous pouvez aussi en profiter pour ramasser les déchets que vous croisez sur votre chemin. Chacun peut jouer un rôle et ça Kévin Rivaton l’a bien compris. De votre côté, soyez vigilant à votre destination pour éviter de découvrir un pays en pleine saison touristique. Essayez de privilégier les transports ayant un moindre impact sur l’environnement. Allez également à la rencontre de la population et mangez local. C’est toute une économie locale que vous allez préserver. Alors effectivement avec cette période de crise liée à la Covid, c’est un peu compliqué pour l’étranger, mais pas pour le faire à côté de chez vous.

Marie
Mon prénom c'est Marie mais les amis m'appellent Marinette parce que je jouais au foot étant petite. Depuis, j'ai arrêté de courir après le ballon mais je suis absolument engagée dans la vie de ce site où je mets de plus en plus de comparatifs. Ensemble, changeons les habitudes des consommateurs européens en ne gardant plus que que les meilleurs produits. Contentons du meilleur au plus bas pris les amis !