À quel âge bébé tient sa tête alors qu’elle est lourde et volumineuse ?

Par rapport à un adulte, il faut noter que la tête d’un bébé est beaucoup plus imposante par rapport au corps. Cela provoque donc des difficultés pour le maintien, c’est pour cette raison que vous devez au cours des premiers mois toujours glisser une main derrière sa tête pour qu’elle soit toujours bien droite. En fonction des progrès de votre enfant, il peut la soulever plus facilement, mais cela dépend de plusieurs facteurs et notamment de la précocité. Certains vont marcher plus tôt que d’autres, il y a donc de grandes chances pour que la tête soit maintenue plus vite sans votre aide.

Il faut au moins attendre deux mois

Vous cherchez sans doute à quel âge bébé tient sa tête, car c’est votre premier enfant et il y a toujours une part inconnue qui peut être une source d’angoisse, de peur, d’anxiété, de stress. Lorsque votre bébé voit le jour, il peut tourner la tête sur la droite ou la gauche lorsqu’il se retrouve sur le dos, cette position ne lui demande pas trop d’efforts. A contrario, lorsqu’il est en position assise, sa tête est beaucoup trop lourde, il ne peut donc pas la porter. À cet âge, elle représente tout de même près de 35 % de son poids total, cela montre à quel point il doit fournir un effort colossal pour la maintenir alors que ses muscles ne sont pas encore robustes.
  • Vous le saurez rapidement quand bébé tient sa tête puisqu’il pourra la relever alors qu’il est sur le dos.
  • En fonction du développement des bébés, il faut compter deux mois dès la naissance, mais certains y parviennent à 2 mois et demi seulement.
  • Le contrôle total de la tête survient uniquement à 4 mois, il peut alors lorsqu’il est à la verticale, la déplacer tout en la maintenant bien droite.

Attention, les premiers mois sont importants

À la maternité, le personnel de la clinique ou de l’hôpital aura tendance à vous enseigner quelques comportements à adopter au plus vite. En effet, la tête est lourde, encombrante et bébé n’arrive pas à la porter, vous devez forcément l’aider. Il est impératif d’avoir la main au niveau de la nuque. Il est inutile de regarder un tutoriel puisque vous constaterez que la mise en place est assez naturelle. Vous placerez alors instinctivement votre main entre son dos et sa tête pour que la tête soit dans le prolongement de la colonne vertébrale.
Vous pouvez également le solliciter au cours des premiers mois, ce qui devrait accélérer son développement. Il suffit de le positionner sur le ventre lorsque vous jouez par exemple, il effectuera quelques efforts pour tenter de relever la tête. C’est grâce à ce travail que ses muscles pourront se développer plus facilement.

Lutter contre le phénomène de la tête plate

Au cours des premiers mois, le bébé est constamment sur le dos, le derrière de la tête peut donc s’aplatir et certains parents veulent absolument éviter ce phénomène qui n’est pourtant pas problématique. Ils ont tendance à le positionner à la verticale, mais bébé tient sa tête uniquement à l’âge de 2 mois, il ne pourra donc pas le relever, ce qui pourrait occasionner quelques troubles. Il est alors préférable de jongler avec les différentes positions tout en faisant preuve de vigilance et il est inutile de le caler avec des couettes et des coussins.
Pour se développer, l’enfant a besoin de se déplacer dans tous les sens, ce sont ces mouvements qui lui permettront de développer sa musculature. Vous savez désormais à quel âge un bébé tient sa tête et si vous avez quelques interrogations, il suffit de vous tourner vers votre pédiatre, il pourra notamment vous renseigner sur un possible retard moteur. Certains enfants sont plus longs à se développer que d’autres qui restent assez précoces. L’éveil reste la clé pour qu’il puisse progresser rapidement, il ne faut pas hésiter à le solliciter.
Marie
Mon prénom c'est Marie mais les amis m'appellent Marinette parce que je jouais au foot étant petite. Depuis, j'ai arrêté de courir après le ballon mais je suis absolument engagée dans la vie de ce site où je mets de plus en plus de comparatifs. Ensemble, changeons les habitudes des consommateurs européens en ne gardant plus que que les meilleurs produits. Contentons du meilleur au plus bas pris les amis !