Sout savoir sur le déroulement de la formation de floriculture

La floriculture fait partie du domaine des plantes, d’où son nom. C’est principalement le fait de cultiver des fleurs, car dans le monde de la pépinière, il est possible de retrouver énormément de types de plantes qui aident à donner du travail aux personnes passionnées par la nature, la terre et les fleurs. Si vous faites partie de ces personnes, vous pouvez faire une formation qui vous guidera dans la floriculture, cela vous ouvrira plus de portes à l’avenir et vous pourrez travailler dans votre domaine de rêve.

Qui a le droit de faire une formation de floriculture ?

Tout d’abord, il faut savoir que c’est un travail qui demande énormément de patience, d’amour pour la terre et d’observation. Ainsi, si vous possédez de ces trois qualités majeures, vous présentez un bon profil pour intégrer les formations de floriculture. Cependant, il faut aussi respecter quelques règles qui vous donneront le droit de faire ce type de formation : il faut avoir étudié à l’école jusqu’à la cinquième au minimum pour avoir le droit de commencer la formation de floriculture. Toutefois, il est quand même possible de commencer l’élaboration d’un projet professionnel à partir de la classe de quatrième ou de la troisième, et c’est surtout une option à prendre en compte pour les jeunes adolescents qui souhaiteraient aller à la découverte de ce métier pour avoir une idée. Cela leur permettra de savoir s’ils veulent réellement avoir une carrière professionnelle dans la floriculture. Par la suite, il est conseillé de suivre une formation pour obtenir un CAP pour métier en agriculture, et opter pour la seconde production horticole pour s’orienter sur la même filière au bac ; il est aussi possible d’obtenir l’une des propositions suivantes :

  • Un CAP fleuriste ;
  • Un STAV technologie agronomie et environnement ;
  • Un bac général S.
Sur le même sujet :   Les bases de la floriculture à connaître absolument !

Pour les études supérieures, vous aurez la possibilité de choisir une formation BTS en production horticole qui va vous aider à mieux comprendre ce domaine. Ou alors, vous aurez aussi la possibilité d’opter pour un BTS technique commercial en spécialité « végétaux, ornements et décoration d’intérieur ». Ainsi, si vous avez un diplôme dans l’une des filières citées précédemment, vous avez tout à fait le droit d’entamer une formation pour débuter le métier de floriculteur.

Quels sont les métiers proposés pour une formation de floriculture ?

Après avoir effectué une formation professionnelle de floriculture, en pépinière et/ou en plante ornementale, vous aurez ainsi pu développer toutes les compétences requises pour ce domaine, mais aussi les connaissances qu’il faut pour exceller dans le métier sans avoir de problèmes. Par la suite, vous aurez l’opportunité de choisir l’un des métiers qui font partie du monde des plantes. En effet, il faut savoir qu’une formation de floriculture regroupe énormément de métiers, comme celui d’arboriculteur, d’ingénieur chercheur, de pépiniériste et d’agent de culture en pépinière ; ou simplement de fleuriste ou de vendeur en jardinerie. Vous avez aussi la possibilité d’être un conseiller ou un technicien commercial. C’est un projet d’avenir qui s’offre à vous grâce à la formation en floriculture qui peut justement débuter d’un très jeune âge. Ainsi, vous aurez la chance de commencer à vous familiariser avec ce monde nouveau en ayant tout le temps nécessaire pour apprendre et vous développer. Il est préférable de beaucoup aimer la nature, les plantes, les fleurs, les arbres et la terre pour exceller dans tous ces métiers.

Sur le même sujet :   Pourquoi opter pour la floriculture bio ?

Les compétences acquises en formation de floriculture

En fin de formation, vous aurez acquis les informations théoriques importantes que vous pourrez utiliser par la suite sur le terrain. La formation inclut évidemment quelques cours pratiques, mais le temps qu’on vous accorde pour vous exercer ne sera jamais suffisant. D’ailleurs, ce temps est minime comparé au temps passé à apprendre des leçons théoriques durant la formation. Alors, il faut réellement y mettre du cœur, car ce métier demande principalement d’assumer beaucoup de soins pour prévenir les cas de contaminations ou d’infection, ainsi que des soins au quotidien pour toute sorte de plantes. C’est globalement un travail qui demande des opérations qui se répètent en incluant des cycles de saisons. Il faut alors être très méticuleux tout en ayant une bonne forme physique. Ceci dit, toutes les formations de floriculture ne vous apporteront rien si vous n’avez pas un grand amour pour les fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *