Le dosha du vata est le centre énergétique du mouvement. Le tube digestif ne fait pas exception. L’alimentation est donc très importante, si vous souhaitez rééquilibrer ou maintenir en équilibre votre dosha. Voici donc quelques conseils pour bien vous nourrir.

Vata : Quels légumes consommer ?

Les légumes sont évidemment très bons, mais vous devez faire attention à ne pas trop manger du chou, du poivron ou encore des olives, car la digestion est plus difficile. Privilégiez plutôt les légumes racines, comme la carotte, le panais, les patates douces, la betterave et le gingembre pour n’en citer que quelques-uns. Vous pouvez aussi consommer des asperges et des légumes à feuilles, comme les épinards et l’oseille.

Pour les cuisiner, il est préférable de les manger cuits, même si vous pouvez faire quelques exceptions avec le cru. Ce qui est sûr, c’est que vous pouvez oublier les légumes congelés.

Les fruits dans le régime vata

Après les légumes, il est temps de passer aux fruits, car l’un ne va pas sans l’autre. Pour renforcer votre dosha vata, vous pouvez consommer sans problème des fruits doux, comme :

  • la pomme (fruit présent annuellement)
  • l’abricot et les cerises en été.
  • En septembre, vous avez les figues fraîches, les dattes et le raisin.
  • En hiver, vous pouvez également vous faire plaisir avec des bananes et de l’avocat.

Pour votre consommation, et cela quel que soit le fruit que vous allez sélectionner, vous devez le consommer frais. Oubliez les fruits séchés, à part les noix (de pécan, cajou, pistaches, …). En effet, ils ont tendance à dessécher votre vata, à l’image de votre peau qui est à tendance sèche et rugueuse.

Les autres aliments du Dosha Vata

Une alimentation ne se limite pas qu’aux seuls fruits et légumes.

  • Dans le cadre du vata, vous pouvez aussi consommer des légumineuses, autrement dit des légumes secs, comme les lentilles ou encore les haricots rouges. Par contre, limitez votre consommation de pois chiche ou de haricots blancs.
  • Vous avez aussi les céréales brutes, non transformées. Dans cette catégorie, vous trouvez notamment le riz, le quinoa, le blé.
  • Les produits laitiers sont aussi concernés. Pour améliorer votre vata, il est recommandé de consommer du beurre et du fromage. Cela peut provenir du lait de vache ou du lait de chèvre. Encore une fois, évitez tout ce qui est asséché, et donc les formats poudre.
  • Les graines font aussi partie de l’alimentation. À ce titre, vous pouvez donc être amené à en consommer. Le psyllium en fait partie. Si vous souffrez de constipation, c’est même une excellente idée, car il va améliorer votre transit, grâce à l’eau qu’il va pouvoir absorber. Vous pouvez aussi jeter votre dévolu sur les graines de sésame ou de tournesol.
  • Au niveau des boissons, vous pouvez vous faire plaisir avec du jus d’aloe vera (très hydratant), du lait végétal et bien évidemment de l’eau, pourquoi pas en tisane. L’alcool est à éviter, hormis le vin blanc et la bière (avec modération toutefois). Certaines boissons sont à éviter, comme le jus de pomme ou le thé noir.
Marie
Mon prénom c'est Marie mais les amis m'appellent Marinette parce que je jouais au foot étant petite. Depuis, j'ai arrêté de courir après le ballon mais je suis absolument engagée dans la vie de ce site où je mets de plus en plus de comparatifs. Ensemble, changeons les habitudes des consommateurs européens en ne gardant plus que que les meilleurs produits. Contentons du meilleur au plus bas pris les amis !