Comment bien choisir sa semelle pour chaussure de sécurité ?

Avez-vous l’intention de vous procurer une chaussure de sécurité ? Sachez alors que la structure des pieds d’un être humain peut varier d’une personne à un autre. Ces différences peuvent s’illustrer par les différences de forme et la façon de bouger. Elles peuvent également faire référence à la répartition de la pression des pieds au contact du sol. Si vous souhaitez donc acheter une chaussure de sécurité, voici quelles pistes qui vous aideront à faire le meilleur choix !

Choisir une semelle ergonomique, souple et spéciale « pieds plats »

Si vous souhaitez avoir une chaussure de sécurité confortable, il vous faudra choisir une semelle ergonomique, souple et spéciale « pieds plats ». Cette sélection vous permet de corriger votre posture et vous procure de la stabilité. La semelle en réalité doit être en mesure de soutenir la voûte et le pied. Elle doit pouvoir recréer la forme naturelle de la voûte plantaire. En optant pour ce type de semelle, vous évitez :

  • la pronation (mouvements créant l’instabilité du pied) ;
  • des douleurs articulaires ;
  • les maux de dos interminables.

Notez à toute fin utile que les pieds à voûte plantaire ou « pieds plats » ont un point de pression avec le plancher. Ils ne disposent donc pas de prédominance au-devant comme à l’arrière. C’est dire que l’ensemble de la voûte plantaire est en contact avec le sol, ce qui bien évidemment crée des mouvements de pronation. Voilà pourquoi il est important de choisir une semelle ergonomique.

Choisissez une semelle capable de soutenir la voûte plantaire

Pour l’achat d’une chaussure de sécurité, il est également recommandé de choisir une semelle qui puisse répartir les points de pression entre le devant et l’arrière du pied. Il faut également que ladite semelle soit capable de soutenir la voûte plantaire.

Sur le même sujet :   Pourquoi choisir des grosses boucles d'oreilles pendantes ?

Sachez que les pieds à voûte plantaire basse ou pieds creux ont des points de pression concentrés au niveau de l’avant du pied et du talon. C’est donc dire que la voûte des pieds creux est très arquée, ce qui entraîne un mouvement appelé « supination ».

Ce dernier engendre une instabilité et un déséquilibre du pied et dirige tout le corps vers l’extérieur. Vous pourrez dans ce type de cas ressentir des douleurs à l’avant des pieds et aux talons, à mesure que le temps passe. Retenez en plus que la chaussure que vous aurez sélectionnée doit pouvoir maintenir « l’arche plantaire« . A ce niveau également, vous pouvez opter pour une tige montante en vue de garder votre cheville bien en place pour ne pas être déséquilibré lorsque vous marchez.

Choisissez des semelles techniques équipées de coussin gel au talon

Pour vous qui avez une forme de pieds classique ou qui souffrez de frottements au talon, il est plutôt conseillé pour vous d’opter pour des semelles techniques avec coussin gel au talon. Ces types de semelles sont souples et sont équipés d’un support voûte plantaire, avec coussinet en gel au talon.

Ce sont des modèles adaptés et dotés d’un niveau de confort conséquent. En ce qui concerne la chaussure de sécurité, vous pourrez privilégier la gamme de chaussures dont la semelle est à mousse et qui est expansée. Ces modèles répondent parfaitement aux soucis d’inconfort au niveau du talon. Avec ces chaussures, vous vous sentez toujours en forme, même après une longue journée de travail.

Sur le même sujet :   Comment trouver une paire de chaussure bateau noir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *