Comment faire pour assurer le suivi de la production ?

La production constitue la colonne vertébrale de la croissance d’une entreprise. Son amélioration est donc capitale pour la survie de l’entreprise dans un contexte de marché mondial concurrentiel. À cette fin, le suivi de la production doit être fait conformément avec un certain nombre d’outils de gestion de production. Pour une optimisation réussie du suivi de la production, le présent article est un guide parfait.

Commencer par établir un plan de suivi de production

Pour assurer le suivi de la production, il faut commencer par l’identification de la situation présente des performances de l’entreprise. On peut par exemple tenir compte du niveau des stocks, de l’état des machines et du process dans le cycle de production. Toutes ces informations doivent être classées dans un document unique appelé le tableau de bord. Cela permettra d’identifier les points faibles de la structure de production. De même, on arrive à mieux évaluer les capacités de production pour une livraison ponctuelle des commandes. Cette stratégie permet d’avoir une approche réaliste de sa capacité à satisfaire les clients. Par la même occasion, on arrive à réagir promptement face aux cas fortuits et à prévoir d’éventuels retards.

Faire une planification claire et pragmatique

Dans le monde du commerce, la planification est le fondement de toutes les stratégies. Identifier les commandes importantes, déterminer les délais de livraison, estimer la nécessité ou non de se ravitailler. Quel outil utilisé à cette fin ? C’est le diagramme de Grant qui est le plus souvent utilisé. Il permet d’avoir une vue panoramique de l’ensemble du cycle de production de l’entreprise et leur séquençage sur la durée.

Sur le même sujet :   Comment trouver un consultant de test logiciel ?

On trouve le diagramme de Grant dans les logiciels de gestion tels que les ERP et les GPAO. Il est la boussole du responsable en charge de la production. L’ERP permet une planification fine de la production. Les données relatives aux clients, une fois intégrées, sont instantanément prises en compte par la gestion de la production.

Conduire et diriger la production en direct

Un suivi optimal de la production passe par la perception globale de l’ensemble du cycle au même moment. On rentabilise ainsi en temps et on peut réagir automatiquement à toute situation éventuelle. Les fonctionnalités de l’ERP indispensable pour une gestion des chaînes de production sont, à titre illustratif :

  • les contrôles et suivis d’approvisionnement ;
  • le fonctionnement des machines (arrêt, alertes, aléas) ;
  • l’analyse en direct des écarts ;
  • les contrôles et suivis des ordres de fabrication (OF) ;
  • la traçabilité des produits (matière, semi-finis, finis).

Évaluer le résultat

C’est le point ultime de l’optimisation du suivi de la production. Elle consiste à tirer une conclusion globale de l’activité industrielle précédemment menée. On peut à cette étape rechercher les axes de production ainsi que les disparités entre coût prévisionnel et coût réel. On peut aussi s’attarder à identifier des marges potentiellement réalisables à l’avenir. En s’appuyant sur les données chiffrées de l’ERP, on peut reconnaître le maillon faible du cycle de production. De son analyse découlera la prise de décisions qui s’impose afin d’améliorer les process.

En somme, l’optimisation du suivi de la production permet à tout point de vue l’amélioration des performances de l’entreprise. En s’aidant d’un outil de gestion, on y arrive aisément et on gagne en efficacité. L’essentiel, c’est de respecter les étapes.

Sur le même sujet :   Émetteur Bluetooth ▷ Meilleur comparatif sur ce produit et notre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *