Lorsque le sommeil est perturbé, il est toujours difficile d’envisager cette journée avec la plus grande sérénité. Un traitement contre les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes est tout à fait possible pendant la ménopause, mais cette période ne sera pas la meilleure. Plusieurs désagréments seront au rendez-vous, mais il existe des solutions qui peuvent vous soulager au quotidien.

Les solutions naturelles contre les bouffées de chaleur

La ménopause et le sommeil ne font pas bon ménage puisqu’il sera forcément perturbé à cause des sueurs nocturnes qui provoquent des réveils intempestifs. Il est toutefois impossible de les éviter puisque ce sont les premiers symptômes qui peuvent être réduits grâce à un traitement hormonal. Toutes les femmes ne veulent pas envisager ce dernier pour diverses raisons, mais le naturel peut également vous aider. Diverses solutions sont possibles comme les plantes, l’acupuncture et l’homéopathie pendant la ménopause et les sueurs nocturnes peut être efficace.
  • Les médecins ne connaissent pas forcément le mécanisme qui entraîne les bouffées de chaleur.
  • Ce sont toutefois 70 % des femmes qui sont touchées au cours de cette période et c’est aussi valable pour les sueurs nocturnes.
  • Dès l’apparition des symptômes, vous pouvez envisager l’acupuncture à raison d’une séance toutes les semaines.
  • Votre médecin pourra aussi vous proposer de l’homéopathie comme Sepia, cela permet de lutter contre les bouffées.
  • Diverses plantes sont aussi efficaces comme le trèfle rouge, l’actée à grappes, la sauge, le houblon…
  • Certains médicaments sont à prévoir comme l’Abufène, mais une surveillance avec un médecin est nécessaire.
Il est judicieux de ne pas envisager l’auto-médication pour cette sueur nocturne lors de la ménopause, vous pouvez donc consulter un médecin.

Quelques astuces pour lutter contre les insomnies

Le traitement naturel lors de la ménopause peut porter ses fruits, mais vous devez être vigilant, car si les symptômes ne peuvent pas s’atténuer, il faudra sans doute vous rapprocher d’un spécialiste. Lorsque la situation est très problématique, vous pouvez donc opter pour un traitement hormonal. Pour éviter les réveils intempestifs, la chaleur doit être évacuée le plus possible, vous pouvez donc baisser le thermostat de la chambre, prendre une douche tiède ou encore mouiller votre visage avec un peu d’eau froide.
Contre cette insomnie lors de la ménopause, une literie rafraîchissante peut être sympathique. Comme c’est le cas avec une couette chauffante, celle-ci peut vous aider à lutter contre les bouffées de chaleur et vous pouvez acheter un surmatelas. Oubliez également le duvet et les grammages très élevés, car vous aurez une chaleur supplémentaire. Au cours de l’été, les tenues légères sont à envisager et la couverture pourra être rangée. Certaines femmes envisagent une climatisation au cours de la nuit contre les sueurs nocturnes pendant la ménopause. Cela porte réellement ses fruits en été, mais pour l’hiver, vous pourriez avoir un peu froid.

La question du sport et des vêtements

La ménopause et l’insomnie ne font pas bon ménage puisque vous aurez des difficultés pour trouver le sommeil lorsque cette période commencera. Vous pouvez alors aider votre corps à évacuer cette chaleur avec une pratique sportive comme le running, mais d’autres disciplines sont à envisager comme le vélo, la natation… L’objectif premier consiste à sélectionner celle qui vous comble le plus et avec laquelle, il est possible de supprimer tous les désagréments. Une séance deux ou trois fois par semaine peut vous apporter quelques bienfaits.
Les vêtements demandent aussi la plus grande rigueur, vous devez donc envisager des matières agréables comme le coton et le lin puisqu’ils sont connus pour éviter la transpiration. Les enseignes ont également développé des tenues spéciales pour la ménopause, ils peuvent vous rafraîchir comme c’est le cas pour la literie. Il y a donc de petites capsules qui délivrent cette dose de fraîcheur qui est toujours agréable surtout lorsque les réveils sont nombreux.
Marie
Mon prénom c'est Marie mais les amis m'appellent Marinette parce que je jouais au foot étant petite. Depuis, j'ai arrêté de courir après le ballon mais je suis absolument engagée dans la vie de ce site où je mets de plus en plus de comparatifs. Ensemble, changeons les habitudes des consommateurs européens en ne gardant plus que que les meilleurs produits. Contentons du meilleur au plus bas pris les amis !