Comment célébrer l’aid ?

L’Aïd est une fête commune à tous les musulmans. Généralement, elle implique deux célébrations. La première qu’on appelle, Aïd al-Fitr, est dédiée à la fin du jeune tandis que la deuxième, Aïd al-Adha, est celle du sacrifice. Ces deux réjouissances sont également des moments de prière et d’actes charitables envers les plus démunis. Comment les musulmans célèbrent-ils l’Aïd ?

Comment célébrer l’Aïd al-fitr ?

Encore appelé « la fête de la rupture du jeûne », l’Aïd al-fitr débute le premier jour du mois lunaire. Généralement, ce mois suit celle du ramadan. Cependant, en ce qui concerne le lancement des festivités, les coutumes divergent d’un pays à un autre. Certains décident d’aller observer la lune sur les collines jusqu’à ce que l’Aïd soit annoncé. D’autres, par contre, décrètent plusieurs jours fériés afin de pallier toutes les éventualités.

Ensuite, les festivités peuvent débuter. Vous devez vous mettre sous votre meilleur jour. Pour cette occasion, même les plus nécessiteux doivent faire l’effort de porter des vêtements propres et décents. Les femmes se mettent du henné et les hommes se mettent du parfum. Vous pouvez être entouré de votre famille et de vos amis. Pensez à manger des dattes et des colas avant d’entamer la nourriture. Par contre, il est formellement interdit de jeûner le jour de l’Aïd.

Après ces réjouissances, il est conseillé à chaque fidèle de se rendre à la mosquée pour dire la prière en groupe. Cette dernière est conduite par le grand imam. Dans certains pays, les femmes peuvent y participer si elle le souhaite. Après la prière, les participants se font des accolades et l’imam clôture la cérémonie par un sermon.

Une fois revenue chez vous, vous pouvez maintenant dresser un buffet. Toutefois, l’Aïd al-fitr, c’est également le moment de faire preuve de générosité. Offrez des cadeaux aux plus démunis. Cela peut être un emballage, de la nourriture ou de l’argent. Si cette façon traditionnelle de fêter ne vous convient pas, vous pouvez réserver une table dans un restaurant halal pour toute la famille.

Comment commémorer l’Aïd al-Adha ?

L’Aïd al-Adha débute à la fin de Mecque. Il tombe habituellement sur le 10e du mois lunaire. Toutefois, cette date n’est pas fixe et peut varier selon la décision des autorités religieuses. Il est obligatoire pour chaque fidèle, même ceux qui n’ont pas été au pèlerinage.

Généralement, cette célébration débute par une grande prière à laquelle les femmes peuvent également assister si elle le désire. L’imam dirige toute la prière et termine par le sermon. Contrairement à l’Aïd ail-fitr, cette fête n’est pas axée sur les collations et les repas familiaux. Il entraîne de grandes réjouissances avec le sacrifice d’animaux. Selon vos moyens vous pouvez immoler :

  • une chèvre ;
  • un chameau ;
  • une vache
  • ou un mouton.

Néanmoins, si vous en avez la possibilité, vous pouvez tuer autant d'animaux que vous souhaitez. La tradition veut que vous partagiez la chair de l’animal sacrifié en trois parties. Ensuite, vous devez le cuire et garder 1/3 pour vous et votre famille. Un autre tiers sera remis en cadeaux aux parents et amis. La dernière partie sera par la suite distribuée à ceux qui n’en ont pas.

Marie
Mon prénom c'est Marie mais les amis m'appellent Marinette parce que je jouais au foot étant petite. Depuis, j'ai arrêté de courir après le ballon mais je suis absolument engagée dans la vie de ce site où je mets de plus en plus de comparatifs. Ensemble, changeons les habitudes des consommateurs européens en ne gardant plus que que les meilleurs produits. Contentons du meilleur au plus bas pris les amis !