Comment obtenir une assurance habitation pour le teletravail ?

Le recours au télétravail s’est imposé à de nombreux travailleurs depuis quelques années. Cependant, bien que travailler à la maison présente plusieurs avantages, cette pratique peut augmenter le risque de certains accidents. Pour ce faire, il est vivement recommandé de souscrire une assurance appropriée. Vous découvrirez ci-dessous les détails qui vous permettront d’obtenir une assurance habitation pour le télétravail.


Quelles sont les démarches pour l’obtention d’une attestation d’assurance en télétravail ?

Vous devez fournir une preuve d’assurance télétravail, que ce soit comme preuve de remboursement ou comme preuve d’une couverture complète par une assurance habitation. Les télétravailleurs peuvent facilement obtenir une police d’assurance télétravail auprès d’une compagnie d’assurances. Ce document vous aidera pour prouver à votre employeur que vous êtes assuré pour recevoir une indemnisation. Cet accompagnement de l’entreprise n’est pas systématique et doit être négocié avec votre employeur. Cette attestation d’assurance télétravail peut aussi être présentée au propriétaire ou au syndic de copropriété pour prouver que le risque lié au télétravail est suffisamment couvert. La première étape consiste donc à alerter les assureurs sur les nouvelles organisations déployant le télétravail.

Certaines assurances habitation peuvent déjà proposer des cas de télétravail par contrat. Cependant, cela ne s’applique pas à tout le monde. En général, l’assurance habitation couvre les assurés sur une base individuelle plutôt qu’une base d’experts. Vous devez donc assurer votre couverture d’assurance habitation dans le cadre du travail à domicile. Une attestation de télétravail de son assurance habitation constitue un support écrit du télétravail. Vous pouvez le télécharger directement depuis l’espace Client ou la rubrique Attestations de votre application mobile.

Que couvre l’assurance habitation teletravail ?

La plupart des assurances multirisques habitation comprennent des installations utilisées pour le télétravail et une couverture suffisante pour les éventuels dommages aux biens personnels. Néanmoins, le travail à distance comporte certains risques qui doivent être couverts par une assurance appropriée. Il s’agit :

  • du vol d’équipement spécialisé
  • de l’atteinte physique aux employés ou à des tiers
  • du piratage de données sensibles
  • de la destruction de biens d’expertise (documents de gestion) ou de matériel informatique d’expertise en cas de sinistre (incendie ou inondation).

Souvent, tous les risques sont couverts par l’assurance télétravail de l’employeur ou des associations professionnelles. Toutefois, si vous travaillez dans un endroit éloigné, il est conseillé d’en aviser votre compagnie d’assurances habitation. Cela est encore plus vrai lorsque les appareils PC sont utilisés pour le télétravail. Par ailleurs, la situation est différente si vous êtes un travailleur autonome à domicile. Dans ce cas, assurez-vous que votre assurance habitation couvre l’espace dans lequel vous travaillez. Vérifiez la garantie incendie, inondation, tempête, vol… Si vous n’avez qu’un PC et un téléphone, une assurance habitation suffira. Par contre, si votre outil professionnel est d’une grande valeur ou si votre métier nécessite une disponibilité de biens, de fournitures ou de production, souscrivez une assurance spécifique aux biens professionnels auprès d’une compagnie d’assurances ou demandez une extension de garantie.

En outre, pensez à souscrire au moins une assurance responsabilité civile professionnelle pour vous protéger des dommages que vous pourriez causer à autrui dans le cadre de votre travail. Si vous travaillez hors de chez vous pour une entreprise à but lucratif, vous devez souscrire une assurance multirisque professionnelle en adéquation avec votre activité.

Marie
Mon prénom c'est Marie mais les amis m'appellent Marinette parce que je jouais au foot étant petite. Depuis, j'ai arrêté de courir après le ballon mais je suis absolument engagée dans la vie de ce site où je mets de plus en plus de comparatifs. Ensemble, changeons les habitudes des consommateurs européens en ne gardant plus que que les meilleurs produits. Contentons du meilleur au plus bas pris les amis !