Comment définir la floriculture ?

La floriculture est la culture des fleurs, elle fait aussi partie des thèmes qui composent l’agriculture. Elle produit différents types de plantation : des fleurs coupées, des plantes fleuries, des graines, etc. Le tout par de la culture industrielle ou simplement par du jardinage. La floriculture est une profession à part entière, mais peut aussi être pratiquée par des amateurs comme un hobby. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette activité, cet article vous est clairement destiné, il vous expliquera tout sur le sujet.

Définir la floriculture avec des explications

La floriculture est une discipline qui consiste à cultiver les plantes qui ont comme principale fonction de produire différents types de fleurs. Il s’agit là de jardinage, et plus précisément d’horticulture. Le résultat final sera donc des plantes ornementales ainsi que des plantes à fleurs, le tout se trouvant dans des jardins floraux où se trouveront, à titre d’exemple :

  • Des tulipes ;
  • Des rosiers ;
  • Des géraniums ;
  • Des cosmos…

L’une des principales occupations des floriculteurs est de développer leurs créations, et cela en créant des cultivars, en améliorant des plantes et en développant de nouvelles variétés.

Définition d’une serre de floriculture

Il y a des serres de floriculture qui sont dédiées à la production de fleurs, et plus particulièrement à la production de fleurs coupées. La floriculture comprend plusieurs types de culture de plantes :

  • Plantes en pot ;
  • Plantes à massifs ;
  • Plantes d’intérieur ;
  • Plantes coupées.

Afin de bien produire les plantes et fleurs coupées, il faudra souvent les protéger par un abri, surtout s’il s’agit de plantes vivaces, semestrielles ou annuelles. La floriculture se met de plus en plus à s’intéresser à la production des semences et des graines, et cela afin de faciliter la culture avenir des jeunes pousses et plants à partir de ces bases juste en les semant.

Sur le même sujet :   Pourquoi opter pour la floriculture bio ?

Floriculture et autres définitions

Il faut savoir qu’à côté de la floriculture, il y a aussi d’autres activités qui y ressemblent fortement, la différence réside dans quelques détails :

La floriculture

La production de plantes, graines, oignons, tubercules et d’autres se fera dans la majorité des cas massivement par le producteur, et ce, à des fins commerciales. En effet, les plantes et produits résultants de la floriculture sont parfaitement en accord avec les bases de l’industrialisation. Cette discipline, originellement artisanale, s’en éloigne de plus en plus pour rejoindre les principes de la production industrielle dans le domaine des fleurs et des plantes ornementales. La floriculture voit de beaux jours devant elle, surtout que grâce aux dernières technologies développées dans le domaine, la période de production se voit être prolongée de plus en plus, ce qui permettra de prolonger la disponibilité naturelle des produits dans les différentes régions. Cela fait que les plantes sont disponibles plus longtemps dans l’année, notamment en changeant la date de la pousse ou de la floraison des différentes plantes. Cela est la conséquence directe de la création d’environnement adapté à la floriculture. Il est aussi important de savoir que même si la floriculture comprend une partie de jardinage, elle est quand même un peu différente, car le jardinage est grandement influencé par les différentes saisons et les changements météorologiques.

L’arboriculture

La floriculture se fait généralement en extérieur ou dans une serre, notamment si l’on souhaite se lancer dans la production des plantes herbacées intégrales ou des fleurs coupées qui seront destinées à la vente. C’est ainsi aussi qu’on se lance dans la composition des bouquets par des fleuristes. L’arboriculture, quant à elle, se pratiquera en pépinière et aura comme type de production « les plantes ligneuses ». C’est là que réside toute la différence, même s’il est clair que cette différence ne peut être observée par les non-professionnels.

Sur le même sujet :   Quelles plantes à fleurs choisir ?

L’aquaculture

Il s’agit-là de la culture des plantes dans un tout autre environnement, plus précisément en aquarium. L’aquaculture consistera à produire des algues dans l’eau, mais aussi à élever des animaux dans un milieu aquatique, elle reste tout de même considérée comme de l’agriculture.

L’aquaponie

L’aquaponie, quant à elle, s’intéresse aux plantes aromatiques telles que le persil ou l’aspérule, mais aussi aux plantes médicinales. Même si elle s’apparente à l’horticulture, l’aquaponie ne s’intéresse pas à la production des fleurs coupées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *