Quel est le tarif d’une assurance professionnelle pour micro-entreprise ?

L’assurance professionnelle peut être une obligation pour la microentreprise en fonction des activités menées. Cette protection lui permet de couvrir les dommages qui lui sont créés ou ceux qu’elle causerait à un tiers dans l’exercice de ses fonctions. Elle s’adapte aux chiffres d’affaires, mais également aux besoins de protection du microentrepreneur. Quel est le tarif à prévoir pour souscrire à une telle assurance ? Lisez !

Prévoir entre 100 et 200 € par an

Le tarif assurance professionnelle micro-entreprise minimum à prévoir pour bénéficier des services d’une compagnie est de 100 €. Cela vous permet de profiter des garanties de base en matière de protection. Ainsi, un budget compris entre 100 à 200 € vous permettra d’avoir au moins la garantie de responsabilité civile. Cette dernière est exigée aux professionnelles exerçant des métiers dont le risque est assez limité.

Vous pouvez souscrire à cette formule si vous êtes :

  • un avocat ;
  • un agent immobilier ;
  • un tatoueur, etc.

Ce budget vous permet aussi de bénéficier d’une protection juridique et dans certains cas d’un complémentaire santé. À cet effet, les dommages corporels causés à un fournisseur, un client ou un sous-traitant dans le cadre de vos activités sont couverts. Ceux matériels et immatériels sont aussi pris en compte pour les différents acteurs de l’entreprise.

Prévoir entre 200 et 600 € par an

Pour une meilleure protection de votre microentreprise, prévoyez entre 200 et 600 €. Avec un tel budget, vous mettez vos différents collaborateurs, partenaires et clients dans des conditions plus ou moins reluisantes. En effet, en plus des garanties de base que sont celles de la Responsabilité civile et la protection juridique, vous bénéficiez d’autres avantages.

Sur le même sujet :   Pourquoi faire une expertise après un incendie ?

Vous pouvez pleinement inclure une garantie complémentaire de santé et d’exploitation pour cette fourchette de prix. Vous mettez donc la microentreprise à l’abri des conséquences financières fâcheuses des dommages causés aux tiers. La protection reste valable pendant le déroulement de vos activités et extra. Les biens qui vous sont confiés sont aussi protégés pour ce tarif.

Les formules d’assurance dont le budget est compris entre 200 et 600 € sont surtout conçues pour les microentreprises qui utilisent des moyens roulants. La garantie multirisque professionnelle dont elles peuvent bénéficier met leur moyen de transport à l’abri. Cela est encore plus nécessaire si ces dernières utilisent ces moyens pour le transport des personnes ou des produits.

Prévoir plus de 600 € par an

Mettez votre structure sous protection totale en souscrivant à un tarif d’assurance professionnelle microentreprise de plus de 600 €. Pour un budget supérieur à ce montant, vous bénéficiez d’une multitude de garanties. Vous bénéficiez des protections de base, d’exploitation et biens confiés.

Au-delà de ce tarif, la microentreprise sera prise en charge pour un manque à gagner sur son chiffre d’affaires. Il faudra pour ce faire que la situation soit due à un sinistre comme une inondation ou encore un incendie. Ce sont des garanties sur pertes d’exploitations.

En dehors de cela, vous avez aussi droit à la garantie décennale. Celle-ci est spécifiquement mise en place pour la protection des entrepreneurs du bâtiment. Elle vise la sécurité des constructions sur 10 ans dès la livraison du logement, mais aussi sa solidité.

Cette garantie concerne les dommages de défaut de construction et de malfaçon. Elle est obligatoire pour toute personne souhaitant réaliser des activités dans le domaine du BTP. Cependant, d’autres artisans peuvent souscrire à cette assurance et en profiter sans aucune contrainte.

Sur le même sujet :   Qu’est-ce que couvre l’assurance habitation ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *